Yann Duriez

TROMSO 2020


LE ROAD BOOK

AVANT LE DÉPART : PRÉPARATION DU TRIP

LUNDI 17 FÉVRIER 2020 : VOL PARIS/OSLO

MARDI 18 FÉVRIER 2020 : DÉPART POUR TROMSO

MERCREDI 19 FÉVRIER 2020 : RANDONNÉE AU SOMMET DU FJELLHEISEN

JEUDI 20 FÉVRIER 2020 : CHIEN DE TRAÎNEAU

VENDREDI 21 FÉVRIER 2020 : RANDONNÉE ET REPAS AU CENTRE D’UNE FORÊT

SAMEDI 22 FÉVRIER 2020 : RETOUR À PARIS


AVANT LE DÉPART : Préparation du trip

Tromsø est une destination qui me trottait dans la tête depuis une paire d’années. C’est une ville qui ma toujours intriguée, par sa situation géographique, mais aussi par l’histoire et la culture que représente la ville . Située au nord de la Norvège, Tromsø est considéré comme “le centre” du cercle Arctique. Connue pour ses aurores boréales et son soleil de minuit, Tromsø est une destination pleine de surprise.

Premier étape du voyage, le booking !

Billets d’avion :

J’ai fait le choix de faire escale à Oslo, n’ayant pas de vol direct entre Paris et Tromsø. De même pour le retour.

Mes vols Paris-Oslo ont été réservés 2 mois à l’avance pour environ 120€ Aller/Retour chez AirFrance.

Puis les vol Oslo/Tromsø ont eux été réservés 1 mois à l’avance pour environ 250€ chez Norwegian

Soit un total de moins de 400€ pour l’avion.

Tromsø est une destination coûteuse, il ne faut pas oublié que la Norvège est l’un des pays les plus chers du monde.

Au passage, en Norvège, la monnaie utilisé est le NOK et non l’euro. 10 NOK=1 euro environ.

Hébergement :

J’ai passé la première nuit de mon voyage à Oslo, j’ai dormi dans un hôtel à proximité de l’aéroport, le Comfort Hotel RunWay, car je prenais l’avion à 8h le lendemain. Pour une nuit, 75 euros.

Pour les 3 nuits suivantes, j’ai dormi chez l’habitant, dans un AirBnb situé à quelques minutes du centre de Tromsø. Les prix varient très souvent.

Il y a également la possibilité de dormir à l’hôtel, dans le centre ville, Notamment au Radisson Blu Hotel qui est le point de départ de la plus part des activités.

Puis pour ma dernière nuit, j’ai dormi dans le même hôtel que à l’aller, à Oslo.

Frais à prévoir ;

Plusieurs frais se rajoutent tout au long du voyage, notamment les navettes pour rejoindre le centre depuis l’aéroport.

LUNDI 17 février 2020 : Vol Paris/oslo

9h45, me voici à l’aéroport Charles de Gaulle, terminal 2F, prêt à embarquer direction Oslo, première étape de mon voyage en Norvège. Partagé entre l’excitation de retourner dans ce pays coup de coeur, et la peur de m’y rendre seul avec mon sac à dos. 

Décollage, 2h de vol, atterrissage. Bonjour la Norvège ! 

J’ai déjà eu la chance de visiter Oslo en mai 2019, cette première étape du voyage était donc uniquement dédiée au plaisir de redécouvrir Oslo avant de m’envoler pour Tromsø. 

50 km sépare l’aéroport de Oslo et le centre ville, la solution la plus rapide et la moins coûteuse pour faire ce trajet est le Flytoget, trajet effectué en 20 minutes, avec des départs toutes les 10/20 minutes. Il faut compter 396 NOK (36€) pour l’aller/retour.

Le train arrive dans la gare central de Oslo, une gare que l’on repère de loin avec les 2 tours qui surplombent la ville. 

Une fois arrivée en ville, petit déjeuner avec un jus de fruit et un Cinnamon Roll (la recette pour les faire à la maison est dispo sur le site Kueches 🙂 ) et direction le porc de Oslo. 

Puis j’enchaine avec L’opéra d’Oslo, un bâtiment blanc qui domine le porc, très impressionnant!

Ayant déja visité Oslo, la liste des lieux et activités à absolument faire est à retrouver sur cette article : VISITE DE OSLO ET DE SES FYORDS

Mardi 18 février 2020 : départ pour tromso

Réveil réglé à 5h30 pour prendre l’avion à 8h30. En réalité, je me suis réveillé bien plus tôt, tellement excité de décoller, survoler les fjords, et de découvrir Tromsø!

Au bout de 1h30 de vol, le pilote nous annonce que nous entamons la descente, et la beauté de la Norvège du nord commence déjà à se faire apercevoir depuis le hublot, une vue magnifique, sur des montagnes recouvertes par la neige, me voici au dessus de Tromsø, le paradis sur terre !

Atterrissage et à peine le temps de descendre de l’avion que les premiers flocons commencent à tomber, je récupère ma valise au plus vite et monte à bord de la navette pour rejoindre le centre ville de Tromsø qui se situe à 5km de l’aéroport. Le trajet coûte 40 NOK et désert la plus part des hôtels de Tromsø.

11h, me voici dans le centre de Tromsø, n’ayant accès à mon Airbnb qu’à partir de 17H, j’ai profité de cette première journée pour visiter la ville après avoir mangé un bon repas accompagné d’un cinnamon roll.

J’ai démarré ma visite de la ville par la rue principale, qui traverse tout Tromsø, où l’on retrouve l’ensemble des commerces de première nécessité comme les 7-Eleven et des boutiques de sports en cas d’oublie d’affaires chaudes.

Le centre ville est animé par plusieurs lieux aussi impressionnant les uns que les autres comme la cathédrale du centre ville, le musée polaire, où encore le bord de mer et le porc, départ de nombreuses excursions en bateau pour espérer voir des baleines et orques !

L’un des lieux les plus impressionnant de Tromsø est la cathédrale arctique, elle est l’emblématique de la ville et domine le cercle arctique, d’où son nom. Elle se situe à l’extrémité du mythique pont de Tromsø et créer le charme de Tromsø chaque soir en s’illuminant !

Regret de ne pas avoir eu le temps de la visiter à l’intérieur. Ce n’est que partie remise ! Il faudra compter 50 NOK pour l’entrée.

L’un des gros avantage de Tromsø est sa taille, la ville en elle même se visite sans prendre les transports en communs.

Une journée ça passe très vite ! Quelques courses en me dirigeant vers mon Airbnb et voici la première journée de visite terminée.

Après une longue journée de marche, heureux de poser le sac dans mon Airbnb, situé à 1km du centre ville, où j’ai fais la rencontre de Amirian, une norvégienne passionnée par son pays et sa ville qui ma hébergé pendant 1 semaine. Accueilli avec de bons gâteaux et des bons plans pour mon séjour. Un grand plaisir de dormir chez l’habitant quand l’hôte aime autant partager sa passion !

MERCREDI 19 février 2020 : Randonnée AU sommet du Fjellheisen

Wake up ! Réveil sur les alentours des 8h, grosse journée de marche en perspective, avec une randonnée dans les hauteurs de Tromsø de prévu.

On commence la journée par un petit déjeuner des plus simple, mais des plus efficaces! Un cinnamon roll frais de la boulangerie avec un bon chocolat chaud. J’enfile paire de gants et bonnet, et direction le centre ville pour tourner des images de la ville et me promener le long de la mer, un pur bonheur !

Midi arrive très vite, pause déjeuner dans une épicerie de la rue principale avant de traverser le pont de Tromsø, qui relie le centre ville à Tromsdalen. Il faut compter 30 minutes de marche pour d’y rendre, j’avais prévu initialement d’emprunter le Fjellheisen, c’est le téléphérique qui permet de se rendre au sommet du Storsteinen, l’un des monts qui domine la ville.

Manque de chance, une tempête de neige s’est déclenchée sur les hauteurs, ce qui a causé la fermeture du téléphérique pour l’après midi..

Concernant le tarif, il faudra débourser 210 NOK pour l’aller/retour.

Ne jamais rester sur un échec, la tempête s’étant calmé, je pris le départ de la randonnée qui grimpe au sommet du mont Storsteinen, Idéalement à faire en été, ou en hiver avec de bons crampons car la pente est très raide, une randonnée qui fait mal aux mollets mais à travers un décor à couper le souffle, avec une vue panoramique sur Tromsø qui se révèle au fur et à mesure. Il faut compter 2h de randonnées pour arriver au sommet.

La météo n’était réellement par avec moi ce jour la, presque arrivée au téléphérique, retour de la tempête ce qui ma contraint de faire demi-tour.

Par chance, en redescendant, je suis tombé sur un français qui lui aussi s’est fait piéger par la tempête. Après nous nous être raconté nos périples, nous sommes descendu et avons retrouvé son groupe d’amis avec lequel nous sommes aller nous réchauffer autour d’un chocolat chaud chez Kaffebønna, un café avec un décor très sympa, où l’on peut manger et boire de très bonne choses !

Passage rapide au Airbnb pour se changer avec de se retourner dans le centre ville pour prendre quelques vidéos de Tromsø de nuit, magnifique!

Début de soirée en retrouvant le groupe de français, nous sommes aller boire un coup dans un des bars du centre avant d’aller manger une bonne pizza chez Peppes Pizza

Voici comment se termine cette 2ème journée, par de superbes rencontres et des super souvenirs!

jeudi 20 février 2020 : chien de traîneau

VENDREDI 21 février 2020 : randonnée et repas au centre d’une forêt

SAMEDI 22 février 2020 : rETOUR à PARIS

Next Post

Leave a Reply

© 2020 Yann Duriez

Theme by Anders Norén